Lutte contre le COVID 19 MALICK SANKHON MET À DISPOSITION L’HÔPITAL DE LA CNSS POUR ACCUEILLIR LES MALADES

211

Lutte contre Covid-19

L’hôpital de la CNSS, s’apprête à accueillir les malades !

Comme nous l’annoncions, il y’a quelques jours, la contribution sociale de la CNSS, dans l’effort de la riposte contre le fléau de Coronavirus, par l’ouverture anticipée de son hôpital pour accueillir les malades, se concrétise par les faits. L’hôpital, situé à Gbessia, qui nécessitait quelques touches et coups de marteau pour être opérationnel, reçoit les derniers réglages. Il n’attende désormais qu’à été livré aux autorités du pays qui attendaient ce geste.

A coup sûr, cette contribution de l’institution, rendra la prise en charge de personnes affectées plus fluide.

Et dans les heures suivent, les premiers patients pourraient être admis dans ce centre, en fonction, bien sur de la planification de l’ANSS, qui en sera l’unique gestionnaire.

Engagés dans l’urgence, les travaux de finition de l’hosto touche à sa fin, à la grande satisfaction de la problématique nationale de prise en charge de malades.

Cela, a été rendu possible, grâce l’implication personnel du directeur général, Malick Sankhon, qui, il faut le dire, n’a ménage son énergie, encore moins son temps, pour piloter d’une main de maître d’ouvrage, les travaux.

Les pavillons et les cabines qui doivent accueillir les malades sont entièrement équipées: 100 lits, livrés sont aménagés et disponibles, le système d’air conditionné en place.

Ce vendredi, journée internationale du travail, le directeur général Malick Sankhon, était sur le chantier pour superviser les travaux de l’électrification et l’approvisionnement en eau courante dans les robinets.

Il faut dire, c’est en réponse aux préoccupations du chef de l’état, à garantir à ses compatriotes, en cette période critique de la pandémie, la prise en charge médicale, convenable et dans les conditions les meilleures sanitaires qu’elles soient, la direction générale de la CNSS, a retrousser les manches et abandonner le confort des bureaux pour s’investir physiquement et matériellement pour achever les travaux de cet hôpital.
Désormais, c’est une question de formalité pour que l’hôpital soit livré à l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), pour une charge des personnes affectées par le COVID-19.

En voici, une autre contribution dans la riposte nationale contre la pandémie de l’institution dirigée par Malick Sankhon, au bénéfice du peuple.
Et c’est la main sur le cœur, je souligne et martèle que la Caisse nationale de sécurité sociale, est fidèle à sa devise qu’ait : ‘’la CNSS, l’assurance d’une vie bien protégée’

Source com Cnss

1 Comment
  1. Merziuz says

    DaNiOr http://pills2sale.com/ viagra online

Leave A Reply

Your email address will not be published.