Guinee AU MOMENT OÙ LE PAYS CÉLÈBRE LE RESPECT DES DROITS DES FEMMES MARIAME KEITA SUR LES BILLETS DE 500 GNF RÉCLAME SANS SUCCÈS LES DROITS À L’IMAGE

478
La femme dont la photo se trouverait sur les billets de 500 GNF a été retrouvée à Mamou, cet après la journée internationale de la femme.
Ravie de voir sa photo sur ces billets, cette femme reste tout de même mécontente à l’encontre de l’Etat guinéen car pour elle ses droits ont été bafoué, chose qu’elle déplore aujourd’hui.
Mariame Keïta c’est son nom, cette femme faisait partie de la troupe fédérale de Mamou, ce depuis 1979 où elle avait seulement 20 ans.
A l’occasion d’une danse folklorique qu’on organise fréquemment à l’époque, sa photo a été prise.
D’abord affichée dans un livre national, ensuite sur les billets de 500 GNF en 1985.
Connaissant ses droits, elle tente de saisir la Banque Centrale, après plusieurs démarches sans suite favorable, Mariame Keïta passe à l’offensive.
《J’ai même pris un avocat pour réclamer mes droits mais jusqu’à présent je n’ai pas eu de suite favorable》 A-t- elle dit.
L’affaire est transférée à la justice, elle avec un seul avocat et la Banque le double
《Dans cette affaire la Banque a pris deux avocats on a fait le jugement et j’ai eu raison. Après ils m’ont dit de régler à l’amiable mais jusqu’à présent je n’ai rien obtenu》 A-t-elle dit.
Malgré cette déception, Mariame Keïta ne compte pas baisser les bras
《Je vais continuer jusqu’à ce qu’on me restitue mes droits》A-t-elle fait savoir.
Mariame Keïta âgée maintenant de 61 ans, est sage femme maîtrésse à l’hôpital régional de Mamou.
Mamadou Alpha Mariama Keïta, correspondant www.guineeconstat.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.